FB_IMG_146069320070613ème SOMMET ISLAMIQUE : Déclaration prononcée par Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des Ministres

 

BURKINA FASO

——————

Unité-Progrès-Justice

 

 

13ème SOMMET ISLAMIQUE

 

Déclaration prononcée par Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des Ministres

 

Istanbul, le 14 avril 2016

(Vérifier au prononcé)

Monsieur le Président,

Monsieur le Secrétaire Général de l’OCI,

Mesdames et Messieurs les Chefs de délégation,

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

 

Monsieur le Président,

Permettez-moi avant tout propos, de vous adresser  mes sincères et chaleureuses félicitations pour votre élection à la présidence du 13ème Sommet de notre organisation, ainsi que pour la sagesse et la clairvoyance avec lesquelles vous conduisez nos travaux.

 

Ma délégation vous assure de son soutien et de sa collaboration pour le succès de nos délibérations.

 

Ces félicitations s’adressent également aux autres membres du bureau.

 

Je voudrais aussi traduire ma profonde gratitude au Peuple ainsi qu’au Gouvernement de la République de Turquie pour l’hospitalité chaleureuse dont ma délégation et moi-même faisons l’objet depuis notre arrivée dans cette belle ville d’Istanbul.

 

J’exprime par ailleurs notre  appréciation  pour l’important travail accompli tout au long de son mandat, par la République Arabe d’Egypte, qui a présidé la 12ème session de notre Conférence.

 

Il me plait enfin de traduire ma reconnaissance au Secrétaire général de l’OCI, S.E.M Iyad Ameen MADANI, pour son engagement à œuvrer sans relâche pour la promotion des nobles objectifs de notre Organisation commune.

 

Monsieur le Président,

 

En décidant de prendre part au présent Sommet, j’ai voulu exprimer ma conviction et ma foi inébranlable aux idéaux de notre organisation.

 

Je voudrais  renouveler l’attachement de mon pays aux valeurs de tolérance et de paix que prône l’OCI, à l’image de l’Islam dont elle est le porte-voix.

 

Le thème qui nous réunit en ce moment, à savoir : « l’Unité et la Solidarité pour la Justice et la Paix », est pertinent au regard de la problématique du rôle de la communauté internationale pour l’instauration d’une paix durable.

 

Notre Organisation se doit de s’affirmer en faisant prévaloir les valeurs qu’elle prône et ses principes fondateurs, pour œuvrer à la consolidation de la paix et de la sécurité internationales.

 

Le fléau du terrorisme, qui constitue aujourd’hui un défi majeur de nos pays, mérite des actions solidaires et des initiatives courageuses de notre part.

 

C’est le lieu d’adresser notre reconnaissance au serviteur des deux Saintes Mosquées, Sa Majesté le Roi Salman Bin Abdoulaziz Al Saoud, Roi d’Arabie Saoudite, pour l’initiative heureuse qu’il a prise, de créer la coalition islamique militaire pour la lutte contre le terrorisme, ainsi que pour les innombrables efforts que son pays ne cesse de déployer, pour soutenir notre Organisation et en particulier les pays africains, dans leur quête de stabilité et de développement.

 

Monsieur le Président,

Le Burkina Faso réaffirme sa pleine adhésion à la cause palestinienne et exprime son entière solidarité avec le peuple palestinien dans sa lutte légitime en vue de recouvrer sa dignité.

 

Nos efforts doivent se poursuivre afin de parvenir à un règlement définitif du conflit israélo-palestinien avec à la clef, la création d’un Etat Palestinien, conformément aux résolutions des Nations Unies.

 

Monsieur le Président,

 

L’OCI continue de jouer un important rôle sur l’échiquier international, et je me félicite de l’image positive que notre organisation continue de véhiculer à travers ses nombreuses actions qui doivent se poursuivre, afin de renforcer sa contribution dans les résolutions des conflits, en particulier ceux touchant les Etats membres.

 

A cet égard, la situation au Mali, en Syrie, en Lybie et au Yémen doit entres autres continuer de nous interpeller afin d’y trouver des solutions idoines.

 

Par ailleurs, notre engagement doit être le même lorsqu’il s’agit de relever les importants défis du sous-développement et des questions liées à la jeunesse,  afin d’être à même d’éradiquer les fléaux que sont : la pauvreté, l’extrémisme violent et le terrorisme.

 

Monsieur le Président,

 

L’appui de la Communauté internationale à la transition au Burkina Faso  a permis un retour à une vie constitutionnelle normale après les élections libres et démocratiques du 29 novembre 2015 plébiscitées de par le monde.

 

Au moment où se mettaient en place les nouvelles institutions démocratiques, la nation burkinabè a malheureusement été frappée le 15 janvier 2016, par un attentat terroriste ayant endeuillé de nombreuses familles de diverses nationalités.

 

C’est le lieu de réitérer notre reconnaissance à l’ensemble de la communauté internationale, aux pays membres de l’OCI et à son Secrétaire Général pour leur soutien au Peuple burkinabè lors de cette douloureuse épreuve

Toujours dans le but d’aider mon pays, la communauté internationale dont l’OCI a mis en place récemment le  Groupe international de soutien à la consolidation de la démocratie et à la relance économique du Burkina Faso. Ce groupe a pour but d’accompagner le Gouvernement dans l’organisation d’une table ronde des bailleurs de fond prévue d’ici la fin de l’année.

 

Je lance un appel solennel aux pays membres de l’OCI et à toutes les institutions de développement du monde islamique, à apporter leur contribution au succès de cette initiative.

 

Monsieur le Président,

Pour faire face aux problèmes sécuritaires dans la zone sahelo-saharienne, le G5 Sahel, cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité a été créé en 2014, et regroupe en plus du Burkina Faso, la Mauritanie, le Mali, le Niger et le Tchad.

 

Aussi, j’invite les Etats membres de l’OCI à soutenir activement les efforts de cette organisation.

 

Vive la fraternité et la solidarité au sein de la Oummah Islamique

 

Je vous remercie.

 

Wa salam aleikoum waramatoulaye wabarakatou

1 COMMENTAIRE

  1. Félicitation M. Le président pour ce bon discour et bon sejour à vs et à votre délegation. Cependant j’aimerais que les membres de cette organisation conjuguent grandement leurs efforts pour la quête d’une paix durable. En plus mettre si possible une unité d’action pour le partage des renseignements afin de lutter considerablement contre le terrorisme qui est un vrai frein pour le développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE